Flunchez du saumon sauvage d’Alaska

saumon- (2)
Alaska seafood
Alaska seafood
Alaska seafood
Alaska seafood
Alaska seafood

Terre sauvage, l’Alaska, est immense et très peu peuplé, un tiers de sa superficie est situé au-delà du cercle polaire arctique, où à l’hiver sans fin succède le soleil de minuit !

Ses paysages sont époustouflants : glaciers qui produisent des icebergs, volcans qui sculptent des vallées lunaires, fjords majestueux jalonnant les côtes.

Baigné par la mer de Béring, la mer des Tchouktches, l’océan Arctique et l’océan Pacifique, l’Alaska est l’une des sources les plus abondantes de poissons sauvages au monde qui vivent leur cycle de vie naturel et se nourrissent d’une alimentation marine naturelle.

En Alaska, la pêche est plus qu’un métier, c’est un style de vie. Dans ce pays grand comme 3 fois la France, on est pêcheur de père en fils. Et sur ce territoire immense, les zones de pêche se trouvent à l’écart de toute autre zone d’activité humaine.

Ici, les différentes espèces de poissons nagent librement dans les eaux froides et arrivent à maturité à leur rythme naturel. La qualité de leur chair s’en fait l’écho.

Alaska seafood

Le pêche durable, une conscience d’EtatFait rare, la notion de pêche durable est inscrite dans la constitutionde l’Alaska. C’est dire si la préservation des stocks pour les générations futures y est une préoccupation de premier plan.

L’interdiction de l’élevage y fait également loi.En pratique, les pêcheries d’Alaska sont gérées de façon à être protégées de la surpêche, de la dégradation de l’habitat et de la pollution.

Pour chaque pêcherie de saumon par exemple, l’Alaska limite le nombre de pêcheurs. Des quotas sont également imposés, comme pour le colin d’Alaska. Lorsqu’ils sont atteints, cela entraine l’arrêt total de la pêche. Il faut dire qu’en Alaska les pêcheurs respectent trop leur environnement pour rompre l’équilibre d’une tradition ancestrale de pêche raisonnée et règlementée.

En 1981 a été créé l’ASMI (Alaska Seafood Marketing Institute) issu d’un partenariat entre l’état d’Alaska et l’Industrie privée des produits de la mer.

Son rôle est de promouvoir la qualité des poissons issus de la filière « Produits de la mer d’Alaska » à l’échelle mondiale et de veiller à l’excellence des produits de la mer en provenance d’Alaska.

Alaska seafood
Alaska seafood

Tous les poissons en provenance d’Alaska sont d’origine sauvage.

Gestion de la pêche de façon à lutter contre la surpêche, la dégradation de l’habitat et la pollution.

Tout mode d’élevage de poisson est interdit.

Une pêche saine, sauvage et durable qui permet à l’Alaska de protéger et conserver la qualité de ses poissons pour les générations futures.

 

* Slogan de la campagne de promotion des produits de la mer d’Alaska dans toute l’Europe.

Alaska seafood

Tous les poissons en provenance d’Alaska sont d’origine sauvage.

Gestion de la pêche de façon à lutter contre la surpêche, la dégradation de l’habitat et la pollution.

Tout mode d’élevage de poisson est interdit.

Une pêche saine, sauvage et durable qui permet à l’Alaska de protéger et conserver la qualité de ses poissons pour les générations futures.

 

* Slogan de la campagne de promotion des produits de la mer d’Alaska dans toute l’Europe.

SAISON

• Le colin d’Alaska connaît 2 saisons de pêche : de fin janvier à début avril puis de juin à octobre. Plus courte, la saison de pêche des saumons du Pacifique va de mai à octobre.

• A cette période, le saumon quitte l’océan pour rejoindre sa rivière natale. Les petites communautés de pêcheurs le capturent lorsqu’il se rapproche des côtes, alors qu’il est bien en chair et vigoureux.

SAIN

• Le saumon sauva d’Alaska est très nutritif.

• Sa chair contient de précieuses protéines et des minéraux : le zinc, le fer, le calcium et le sélénium, ainsi que de la très rare vitamine D, des vitamines B6 et B12 et de la riboflavine.

• Mais aussi une bonne teneur en oméga 3 et des acides gras insaturés favorisant le bon fonctionnement du système cardiovasculaire et l’augmentation de bon cholestérol dans le sang.

Les saumons du Pacifique sont pêchés à la ligne, à la senne (technique qui consiste à encercler le poisson à la surface de l’eau avec un filet de pêche), au filet maillant (filet rectangulaire déployé verticalement dans l’eau dont le maillage est adapté à l’espèce recherchée) et filet similaire.

Quant au colin d’Alaska, il est pêché au chalut pélagique, filet en forme d’entonnoir tiré par un bateau de pêche, sans contact avec le fond et adapté à la pêche en pleine mer.

Ce sont le plus souvent des petits bateaux de pêcheurs qui rentrent au port après deux jours de pêche.

Les usines de transformation ne sont jamais bien loin des zones de pêche et toujours à proximité des côtes et des quais de débarquement. Ces régions-là sont tellement isolées qu’elles sont accessibles du reste du monde principalement par hydravion.

En Alaska, on est facilement loin de tout.

Alaska seafood

SAISON

  • Le colin d’Alaska connaît 2 saisons de pêche : de fin janvier à début avril puis de juin à octobre. Plus courte, la saison de pêche des saumons du Pacifique va de mai à octobre.
  • A cette période, le saumon quitte l’océan pour rejoindre sa rivière natale. Les petites communautés de pêcheurs le capturent lorsqu’il se rapproche des côtes, alors qu’il est bien en chair et vigoureux.

SAIN

  • Le saumon sauva d’Alaska est très nutritif.
  • Sa chair contient de précieuses protéines et des minéraux : le zinc, le fer, le calcium et le sélénium, ainsi que de la très rare vitamine D, des vitamines B6 et B12 et de la riboflavine.
  • Mais aussi une bonne teneur en oméga 3 et des acides gras insaturés favorisant le bon fonctionnement du système cardiovasculaire et l’augmentation de bon cholestérol dans le sang.

Les saumons du Pacifique sont pêchés à la ligne, à la senne (technique qui consiste à encercler le poisson à la surface de l’eau avec un filet de pêche), au filet maillant (filet rectangulaire déployé verticalement dans l’eau dont le maillage est adapté à l’espèce recherchée) et filet similaire.

Quant au colin d’Alaska, il est pêché au chalut pélagique, filet en forme d’entonnoir tiré par un bateau de pêche, sans contact avec le fond et adapté à la pêche en pleine mer. Ce sont le plus souvent des petits bateaux de pêcheurs qui rentrent au port après deux jours de pêche.

Les usines de transformation ne sont jamais bien loin des zones de pêche et toujours à proximité des côtes et des quais de débarquement. Ces régions-là sont tellement isolées qu’elles sont accessibles du reste du monde principalement par hydravion.

En Alaska, on est facilement loin de tout.

Alaska seafood

C’est donc dans les eaux froides d’Alaska, une des sources de poissons les plus abondantes au monde, que nous venons nous approvisionner en saumons du Pacifique, vivant à l’état sauvage.

Nous sommes fiers de pouvoir vous présenter chez flunch du saumon de qualité au goût unique et ça depuis 20 ans déjà ! Un poisson particulièrement apprécié pour sa saveur et sa texture grâce à sa chair goûteuse.

Le filet de saumon d’Alaska que nous vous proposons en restaurant bénéficie d’un double label :

Le label Alaska Seafood : né du partenariat entre l’état de l’Alaska et l’industrie des produits de la mer, il certifie la pêche durable et veille à l’excellence du poisson issu de sa filière « produits de la mer d’Alaska »

Le label MSC : certifie que les poissons ont été pêchés dans le respect de l’environnement, en préservant les espèces et les écosystèmes marins. Il garantit également la traçabilité du produit, de l’océan à l’assiette.

Alaska seafood
Alaska seafood
Alaska seafood

C’est donc dans les eaux froides d’Alaska, une des sources de poissons les plus abondantes au monde, que nous venons nous approvisionner en saumons du Pacifique, vivant à l’état sauvage.

Nous sommes fiers de pouvoir vous présenter chez flunch du saumon de qualité au goût unique et ça depuis 20 ans déjà ! Un poisson particulièrement apprécié pour sa saveur et sa texture grâce à sa chair goûteuse.

Le filet de saumon d’Alaska que nous vous proposons en restaurant bénéficie d’un double label :

Le label Alaska Seafood : né du partenariat entre l’état de l’Alaska et l’industrie des produits de la mer, il certifie la pêche durable et veille à l’excellence du poisson issu de sa filière « produits de la mer d’Alaska »

Le label MSC : certifie que les poissons ont été pêchés dans le respect de l’environnement, en préservant les espèces et les écosystèmes marins. Il garantit également la traçabilité du produit, de l’océan à l’assiette.

Alaska seafood
Alaska seafood